La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

Dernière mise à jour le 17/03/2017

NOUVELLE  ZELANDE

L'île du Nord

Partager via un média social

Actuellement en ligne :

Afrique du Sud - 2011

Anguilla - 2013

Aruba - 2007 & 2009

Australie - 2016

Bahamas - 2012

Cuba - 2008

Dominique - 2007

Fidji - 2014 

Guadeloupe - 2006 à 2013

Jamaïque - 2007, 2010 et 2013

Lesotho - 2011

New York - 2008

Nouvelle Zélande (île du sud) - 2015

Nouvelle Zélande (île du Nord) - 2016

Ouest Américain - 2009

Porto Rico - 2008

Saba - 2013

Saint Barthélémy - 2008 et 2013

Swaziland - 2011

Tasmanie - 2015 

Vanuatu - 2014 

Météo Lifou © meteocity.com

Météo à Lifou (Nouvelle Calédonie)

Ouvéa

Iaaï ( i-a-i) est le nom que les kanak utilisent pour parler d’Ouvéa. « L'île la proche du Paradis » doit son surnom à Katsura Morimura, romancière japonaise, qui publia une histoire d’amour après y avoir passé ses vacances. Ne cherchez pas le livre, il n'a jamais été traduit en français. Il est toutefois possible de voir le film du même nom sous-titré sorti en 1984. Depuis, l'île est devenu un lieu de prédilection pour les japonais qui viennent ici en lune de miel ou même pour se marier !

Le nombre de séjours à Ouvéa ne se compte plus... allant d’une journée à 10 jours maximum, souvent pour raisons professionnelles. Comme pour l'île de la Désirade aux Antilles, chaque arrivée sur cette île est synonyme de sérénité.

L'île est composée de deux parties reliées par le pont de Mouli. L'atoll est quant à lui composé de multiples îlots nommés les Pléiades (grandes et petites). La présentation débutera par le nord, en partant de Gossanah, tribu terriblement marquée par l’assaut de la grotte d'Ouvéa en 1988, et s’achèvera à Mouli, à l’extrême sud de l'île.

Carte de situation

Carte de situation OuvéaCarte de situation Ouvéa

 

Carte d'identitéDrapeau KanakDrapeau Kanak

Chef Lieu : Fayaoué

Drapeau FrançaisDrapeau Français

Monnaie : franc pacifique (CFP)

Superficie : 132, 1 km²

Démographie : 3 374 habitants (2014)

Nom des habitants : Iaai

Densité : 26 habitants.km²

Langue : Iaai (ouvéa) - français

Carte d'OuvéaCarte d'OuvéaCarte d'Ouvéa

Carnet de Voyage

Plage de MouliPlage de MouliOuvéa est l'un des plus beaux atolls qui m'est donné été de voir. Une seule route la côte et permet d'admirer plus de 25 kilomètres de sable blanc... n'oubliez pas vos lunettes de soleil. Les variations des bleus sont multiples et se confondent entre le lagon et le ciel. L'eau est d'une transparence magnifique excepté lorsque quelques algues viennent envahir les plages. L’atoll d’Ouvéa et les îlots Beautemps-Beaupré sont inscrits depuis 2008 au Patrimoine mondial de l’Humanité. De l'autre côté de la route se trouvent de nombreuses cocoteraies. Faites un stop pour goûter l'eau de coco … les noix sont énormes et la chair toute aussi excellente que l'eau. Il est possible de demander à des jeunes qui vous la couperont pour 100 ou 150 francs (environ 1€).



L'avion inter-îlesL'avion inter-îlesL'arrivée à l'aérodrome peut être sportive, en fonction de l'avion utilisé ! L'inter-île Lifou/Ouvéa est effectué avec un Twiin pouvant accueillir 15 passagers. Au départ de Nouméa, l'avion le plus gros sera un ATR 72 mais jamais rempli en raison de la piste trop courte ne permettant pas d'assurer l'arrêt de l'appareil en charge maximale!!! La situation est identique (voir pire) pour Maré. Pour les agences de location, mieux vaut réserver... soit au lieu de votre hébergement soit par une des deux agences de l'île. Il faut savoir que le prix n'est pas donné (environ 7000 F pour un premier prix) mais mieux vaut avoir son propre moyen de déplacement, sauf si vous désirez vous poser sur la plage proche de votre hébergement et « farnienter », ce qui peut également être une bonne option. Le stop (« faire du pouce » comme on dit ici) peut s'avérer être fructueux via les bennes de pick-up. Sur la route, vous pourrez être surpris par l'état de certains véhicules qui n'ont jamais connu de contrôle technique et certains vélos dotés de sonos (style d'ancienne chaine hifi à pile sur un porte bagage avant).Grande chefferie de MouliGrande chefferie de Mouli

Tout au long des trajets, nous pouvons observer des cases traditionnelles dont certaines sont entourées de gros poteaux de bois. Vous êtes probablement devant une grande chefferie - à Maré, ce sont des grosses pierres et à Lifou les clôtures des chefferies varient. Comme pour beaucoup de balades et visites de site, et encore plus dans ce cas là, il est préférable de demander l’autorisation pour rentrer voir même pour prendre des photos. Si vous êtes dans un gîte, renseignez-vous au préalable afin de ne pas commettre d'impairs qui pourraient être mal vus même si on pardonne pas mal d'erreurs aux touristes qui ne sont pas forcément au fait des us et coutumes locales.

Couché de soleil à St JosephCouché de soleil à St Joseph
Au nord de l'île, se trouve le district de Saint Joseph avec sa tribu homonyme connue pour la passe aux requins, l'une des activités phare de l'île. Il faut demander sur place le guide (Antoine) qui vous y emmènera. Des pêcheurs peuvent également vous acheminer aux Pléiades Nord, demandez à la tribu si quelqu'un est disponible... mais rien n'est garanti.

Un peu plus loin, vous trouverez la tribu de Gossanah.On sonne l'heure du culte à GoassanahOn sonne l'heure du culte à Goassanah Tristement connue pour les événements de 1988 où après la prise de 2 gendarmeries et la mort de 4 militaires, un groupe de kanak principalement issus de cette tribu ont pris en otage des gendarmes. L'assaut s'est achevé par la mort de 19 kanaks et 2 gendarmes. Cet épisode est encore très prégnant dans la tribu. Mais les vieux abordent assez facilement ce thème qui leur est douloureux, comme une thérapie. D’ailleurs certains ont été les acteurs du film « L'ordre et la morale » de Matthieu Kassovitz, qui retrace assez bien les événements (selon eux). L'année suivante, guidé par la rancœur et le sentiment d’avoir été lâché par le FLNKS suite aux événements, un membre de Gossanah assassinera, à Fayaoué, Jean Marie Tjibaou et Yiéwéné Yiéwéné, deux leaders indépendantistes... Quand la politique et l’histoire se mêlent au tourisme…

Le trou aux tortuesLe trou aux tortuesA l'entrée de la tribu, à droite, vous atteindrez en suivant un chemin de terre le trou aux tortues. Attention, il n'y a aucune indication...

En poussant sur quelques kilomètres, vous arrivez à l’extrême nord à Ognat (St Thomas) avec sa baie et la « pointe escarpée ». Il est possible de faire des balades mais pensez toujours à demander dans les tribus. Rien n'est indiqué et il peut y avoir des sentiers ou sites « tabous ».

 

Le trou bleuLe trou bleu

Toujours sur le même district, le site du Trou bleu est bien indiqué. Pas de problèmes d'accès, vous êtes sur un site touristique et en quelques minutes à pied, vous pouvez le rejoindre et admirer cette masse d'eau de mer entourée de corail où nous avons pu observer une murène. Il peut s’y trouver d'autres animaux marins comme des tortues, via une connexion sous corallienne avec la mer, distante de quelques dizaines de mètres.



Au centre de l’île, le district de Fayaoué. C'est ici que se trouve l'aérodrome, la mLe monument des 19 à la mémoire des kanaks morts dans la grotte de Gossanah.Le monument des 19 à la mémoire des kanaks morts dans la grotte de Gossanah.airie, le dispensaire, les locaux administratifs de la province des iles, etc. En allant vers le nord, vous passez devant le monument au 19, en mémoire aux kanaks morts lors de l'assaut de la grotte. Juste en face, un terrain et au fond une maison, une case et un petit sapin... lieu où ont été assassinés en 1989 les 2 leaders indépendantistes nommés précédemment. Rien ne l'indique... Plus au sud, la gendarmerie. Il y a surtout la plage à perte de vue qui longe la route avec ses couleurs merveilleuses... Même si l'accès est libre, il est toujours préférable de demander à quelqu'un, y compris au lieu où vous dormez. Cette façon de procéder marque que vous respectez la culture kanak et avez le soucis de ne pas offenser par maladresse.



Au sud de l’ile, le district de Mouli qu'il est possible d'atteindre grâce au pont qui porte son nom.

La vue du pont vaut le détour... une eau aux couleurs magnifiques et le passage régulier de raies, requins ou tortues.... En fonction des jours et des marées, il faut peut-être attendre mais la vue est tellement belle... les plus hardis pourront s'en servir de plongeoir mais attention au courant qui peut être violent... et aux requins qui passent !Vue du pont de MouliVue du pont de Mouli

Juste en face, les falaises de Lékine. Là encore il faut un guide pour traverser à pied la lagune. Demandez au gîte situé en phase des falaises ou au premier passant "autochtone" qui devrait pouvoir vous renseigner. La marche aquatique est de toute beauté pour accéder à une grotte protégée par la présence d'une vierge sur son autel naturel. Le passage se fait à marée basse et les moustiques sont très nombreux au départ.

A la pointe sud de l'île, en suivant la route principale, vous arrivez à une impasse en bord de mer. Un spot de plongée magnifique (même s'il n'y a actuellement plus de clubs) mais attention au courant... vous êtes à l'entrée du lagon, il peut y avoir du « gros » raies, requins, etc. et le retour peut parfois être très difficile. Mieux vaut avoir de bonnes palmes... et surtout de bonnes jambes.A l’extrême sud de l’îleA l’extrême sud de l’île

Galerie d'images